Oubli de pilule

Si elle est mal utilisée, la pilule peut se révéler inefficace en matière de contraception. Le Dr Laura Joigneau Prieto indique comment réagir en cas d’oubli de pilule et comment prévenir ces oublis par des moyens et des gestes simples.

laura.png
Révision médicale par le: Dr. Laura Joigneau Prieto

Revu le: 18 juil. 2019

pilule oubliée

Les points essentiels

  • Tout retard de prise de la pilule de plus de 12h peut réduire l’efficacité contraceptive. Toutefois, certaines exceptions existent en fonction de la pilule choisie et de la date de l’oubli.

  • L’arrêt entre deux plaquettes de 21 pilules actives ne doit pas dépasser sept jours.

  • Si vous oubliez de reprendre la pilule lors de huitième jour, l’efficacité contraceptive n’est plus garantie.

Dans cet article

Comment faire quand on a oublié sa pilule ?

Si vous avez oublié de prendre votre pilule, prenez le comprimé oublié dès que possible, continuez à prendre votre pilule et utilisez une méthode de barrière supplémentaire (comme les préservatifs) pendant les 7 prochains jours si l'oubli dépasse les 12 heures (ou 3 heures pour Microval).

Oublier une pilule n'entraînera pas nécessairement une grossesse non désirée, à condition de suivre les conseils fournis avec votre pilule spécifique.

La marche à suivre en cas de pilule oubliée diffèrent en effet selon le type de pilule que vous prenez et en fonction de la période d’oubli (quel moment du cycle, combien d’heures d’oubli).

Retrouvez ci-dessous tous les conseils de nos médecins, en fonction des cas qui s’appliquent à votre situation.

Quel est le risque de grossesse ?

Oubli de pilule en semaine 1

Si l’oubli a eu lieu pendant la première semaine de la plaquette et dépasse un certain délai (3, 12 ou 24 heures selon les pilules - se référer à la section suivante pour savoir ce qui s’applique à vous) et que des rapports sexuels non protégés ont eu lieu au cours des sept derniers jours, il existe un risque de grossesse. En effet, la protection assurée par la pilule n’est effective qu’après sept jours de prise continue. Dans ce cas et si vous ne souhaitez pas tomber enceinte, prenez la pilule oubliée dès que possible (même si cela signifie que vous prenez deux comprimés en même temps) et la pilule du lendemain peut être considérée.

De même, si l’oubli date de plus de 12 heures (ou 3h ou 24h selon les pilules), la protection contraceptive n’est plus garantie et il est conseillé d’utiliser un préservatif en complément (le nombre de jours peut varier si vous prenez la pilule du lendemain) de la pilule.

Le risque de grossesse augmente avec le nombre de comprimés oubliés. Il est aussi plus élevé si l’oubli a lieu dans les jours qui suivent la période d’arrêt de sept jours.

Si l’oubli de la pilule date de moins de 12 heures (ou 3h pour la pilule Microval®) et que le comprimé manquant est pris immédiatement, vous êtes toujours protégée contre une grossesse.

Oubli de pilule en semaine 2

Si l’oubli a eu lieu pendant la deuxième semaine de la plaquette, dépasse 12h (ou 3h ou 24h selon les pilules) et que vous avez eu des rapports sexuels non protégés au cours des sept jours précédents, il y a un risque de grossesse. Si vous ne souhaitez pas tomber enceinte, demandez une contraception d’urgence à votre pharmacien et utilisez une contraception mécanique (préservatif) pendant les sept prochains jours.

Oubli de pilule en semaine 3

Si l’oubli a eu lieu pendant la troisième semaine de la plaquette, dépasse 12h (ou 3h ou 24h selon les pilules) et que vous avez eu des rapports sexuels pendant les sept jours précédents, vous êtes peut-être enceinte.

Oubli de pilule pendant les règles ou hors période d’ovulation

Lorsque vous prenez la pilule, le cycle menstruel devient artificiel. Les hormones ingérées permettent d’empêcher une grossesse en bloquant l’ovulation, en épaississant la glaire cervicale (obstacle à franchir par les spermatozoïdes lorsqu'ils arrivent au niveau du col de l'utérus) et en limitant le développement de la paroi de l’utérus pour empêcher la nidation (étape au cours de laquelle un jeune embryon s'implante dans l'endomètre). Lorsque ce taux d’hormones baisse, cela provoque des règles artificielles.

Lorsque vous oubliez un comprimé, la protection contraceptive peut ne plus être assurée et un risque de grossesse est possible même en présence des règles artificielles. De plus, si vous dépassez l’interruption de sept jours sans pilule entre deux plaquettes, et même si vous saignez encore, vous n’êtes pas protégée contre une grossesse.

Que faire en cas d’oubli d’une pilule combinée ?

Oubli de pilule en semaine 1

Si la pilule a été oubliée au cours de la première semaine de la plaquette, la protection contraceptive n’est plus assurée. Prenez la pilule oubliée dès que possible. Si vous ne souhaitez pas tomber enceinte, vous pouvez envisager de prendre la pilule du lendemain. Dans ce cas, consultez votre médecin qui vous indiquera quand reprendre la pilule. Une contraception mécanique de type préservatif pourra être recommandée en fonction des cas pendant les sept jours suivant l’oubli.

Oubli de pilule en semaine 2

Si une pilule a été oubliée durant la deuxième semaine de la plaquette mais que les sept comprimés précédents ont été pris régulièrement, il n’y a pas de risque de grossesse tant que vous prenez le comprimé oublié aussitôt que vous vous en apercevez. Prenez ensuite le suivant à l’heure habituelle. Cependant, si vous avez oublié un autre comprimé pendant les sept jours précédents, l’efficacité contraceptive n’est plus assurée : la prise de la pilule du lendemain peut être envisagée. Il faudra utiliser un contraceptif mécanique pendant les sept jours suivants si vous ne prenez pas la pilule du lendemain ou jusqu’à vos règles suivantes si vous en prenez.

Oubli de pilule en semaine 3

Si la pilule a été oubliée au courant de la troisième semaine de la plaquette, prenez le comprimé oublié dès que vous vous rendez compte de l’oubli. Terminez votre plaquette normalement pour les plaquettes de 21 comprimés ou terminez uniquement les comprimés de la même couleur sans prendre les comprimés de couleur différente pour les pilules combinées avec des plaquettes de 28 jours (c’est-à-dire 21+7 ou 24+4).

Enchaînez directement avec une nouvelle plaquette sans laisser de jours de repos (ou sans prendre les comprimés placebo). Il est également possible de ne pas prendre le comprimé oublié et de marquer immédiatement une pause de sept jours maximum (y compris le jour d’oubli) et d’enchaîner sur une nouvelle plaquette. Dans les deux cas, vous restez protégée contre une grossesse et il n’est pas nécessaire de compléter votre contraception par un préservatif ou tout autre contraceptif mécanique.

Cas particulier : oubli de Seasonique

Si l’oubli date de moins de 12h, prenez immédiatement le comprimé oublié. Vous êtes toujours protégée contre une grossesse.

Si l’oubli date de plus de 12h, voici la marche à suivre :

  • Oubli en semaine 1 : la protection contraceptive n’est plus assurée. Vous devrez utiliser un moyen de contraception supplémentaire comme un préservatif pendant les sept prochains jours. Si vous avez eu des rapports non protégés au cours des sept jours précédant cet oubli, il y a un risque de grossesse. Vous pouvez envisager de prendre la pilule du lendemain.
  • Oubli entre le 8ème et le 84ème jour (c’est-à-dire de la deuxième à la douzième semaine) : si un seul comprimé a été oublié, celui-ci doit être pris dès que possible, même si cela signifie prendre deux comprimés en même temps. Les comprimés restants doivent être pris à l'heure habituelle et il n’est pas nécessaire de prendre de mesure contraceptive supplémentaire. Vous êtes toujours protégée.
  • Oubli au cours de la 13ème semaine (comprimés blancs) : prenez le comprimé oublié puis continuez la prise des autres pilules à l'heure habituelle jusqu'à la fin de la plaquette. Il n’est pas nécessaire de prendre de mesure contraceptive supplémentaire. Faites attention à ne pas recommencer la nouvelle plaquette plus de sept jours après la fin de la plaquette précédente. Notez qu’en absence de saignements à la fin de la 13ème semaine, une grossesse peut être envisagée. Assurez-vous de ne pas être enceinte avant de commencer un nouveau cycle de 91 jours.

Cas particulier : oubli de Qlaira

Si l’oubli date de moins de 12h, prenez immédiatement le comprimé oublié. Vous êtes toujours protégée.

Si l’oubli date de plus de 12h, voici la marche à suivre :

  • Jour 1 à 17 (comprimés jaunes foncés, puis rouges, puis jaunes clairs) : prenez le comprimé oublié dès que vous vous apercevez de l’oubli puis prenez le suivant à l’heure normale (même si cela implique prendre deux comprimés le même jour). Utilisez une méthode contraceptive complémentaire au cours des neuf jours suivants.
  • Jour 18 à 24 (suite des comprimés jaunes clairs) : jetez la plaquette en cours et entamez immédiatement une nouvelle plaquette en commençant par le premier comprimé. Utilisez une méthode contraceptive complémentaire pendant les neuf jours suivants.
  • Jour 25 - 26 (comprimés rouges foncés): prenez immédiatement le comprimé oublié et le suivant à l’heure normale (même si cela implique la prise de deux comprimés le même jour). Aucune mesure contraceptive complémentaire n’est nécessaire.
  • Jour 27-28 (comprimés blancs): ceci n’a pas d’importance. Jetez le comprimé oublié et poursuivez le traitement normalement. Faites attention à ne pas commencer la nouvelle plaquette en retard. Aucune mesure contraceptive complémentaire n’est requise.

Que faire en cas d’oubli d’une pilule progestative ?

Votre contraception est toujours efficace si l’oubli date de moins de 12h (3h pour Microval®).

Au delà de 12h, vous courez un risque de grossesse involontaire. Prenez la pilule oubliée dès que possible, même si cela veut dire que vous prenez deux comprimés en même temps. Si vous ne souhaitez pas tomber enceinte, vous pouvez prendre la pilule du lendemain. Il est recommandé de poursuivre la prise en prenant le comprimé suivant à l'heure habituelle et d’utiliser simultanément, et pendant sept jours, une autre méthode contraceptive telle que le préservatif.

À quelle catégorie appartient ma pilule ?

Il existe 2 types de pilules contraceptives : les pilules combinées (que l'on appelle aussi "pilules œstroprogestatives" ou "pilules mini dosées") et les pilules progestatives (également appelées "pilules micro dosées").

Si vous ne trouvez pas votre pilule dans la liste ci-dessous, reportez-vous à la notice de votre pilule, accessible sur le site du Ministère de la Santé.

Pilule contraceptive Type de pilule

Adepal

Pilule combinée

Antigone

Pilule progestative

Belanette

Pilule combinée

Carlin 20 et Carlin 30

Pilule combinée

Cérazette

Pilule progestative

Claréal gé

Pilule progestative

Convuline

Pilule combinée

Daily gé

Pilule combinée

Désobel gé

Pilule combinée

Désopop

Pilule progestative

Drospibel 20 et 30

Pilule combinée

Effiprev

Pilule combinée

Evanecia gé

Pilule combinée

Harmonet

Pilule combinée

Jasmine

Pilule combinée

Jasminelle

Pilule combinée

Ludéal gé

Pilule combinée

Leeloo gé

Pilule combinée

Lovavulo gé

Pilule combinée

Méliane

Pilule combinée

Mercilon

Pilule combinée

Microval

Pilule progestative

Minidril

Pilule combinée

Minulet

Pilule combinée

Optidril

Pilule combinée

Optilova

Pilule combinée

Optimizette

Pilule progestative

Pacilia gé

Pilule combinée

Seasonique

Pilule combinée

Stédiril

Pilule combinée

Triafemi

Pilule combinée

Triminulet

Pilule combinée

Trinordiol

Pilule combinée

Varnoline

Pilule combinée

Qlaira

Pilule combinée

Zoely

Pilule combinée

J’ai perdu une pilule, que faire ?

Il peut arriver de perdre une pilule de sa plaquette. Comment rester protégée si tel est le cas ?

Il est déconseillé de prendre le comprimé du jour suivant. Cette méthode n’est pas idéale car elle provoque un décalage avec les jours inscrits sur votre plaquette. De plus, il finira par manquer un jour de prise à la fin de la plaquette, ce qui peut entraîner une perturbation de votre cycle. Il vaut mieux prendre le comprimé perdu sur une nouvelle plaquette. En effet, vous pouvez garder une plaquette au cas où il vous arrive de perdre une ou plusieurs pilules. Vous pourrez alors toujours utiliser cette plaquette s’il vous arrive à nouveau de perdre votre pilule du jour.

Si vous ne possédez pas d’autre plaquette et que tous les comprimés actifs de votre plaquette actuelle contiennent les mêmes hormones (c’est à dire, que votre pilule est monophasique) alors vous pouvez prendre le comprimé du jour suivant. Cependant, votre plaquette sera terminée un jour plus tôt, vous devrez donc commencer la suivante immédiatement après le dernier comprimé de la plaquette actuelle, sans marquer de pause.

En cas d'ordonnance de pilule perdue, vous pouvez en demander une nouvelle sur Zava. Nos médecins peuvent vous délivrer une ordonnance de pilule sous 3h ouvrées.

Vomissement ou diarrhée : la pilule est-elle toujours efficace ?

Si vous faites l’expérience de diarrhées ou de vomissements dans les quatres heures qui suivent la prise de la pilule, celle-ci n’a peut-être pas été totalement absorbée par le corps. Suivez les mêmes recommandations que dans les cas de pilule oubliée. Dans l’idéal, utilisez le comprimé d’une plaquette de secours que vous gardez spécifiquement en cas de perte.

Pour Microval®, la conduite à tenir en cas de vomissements ou diarrhées est la même qu’en cas d’oubli de pilule de plus de 3h. En effet, l’efficacité contraceptive peut être réduite et il faudra utiliser une méthode de contraception supplémentaire de type préservatif pendant les sept prochains jours.

Pour Seasonique®, la conduite à tenir est est la même qu’en cas d’oubli de plus de 12h. Il vous faudra donc utiliser un contraceptif mécanique au cours des sept jours suivants.

Si vous souffrez de troubles gastro-intestinaux récurrents ou persistants, d’autres mesures contraceptives peuvent être plus adaptées, n’hésitez pas à en parler avec un(e) médecin.

Conseils pour ne pas oublier sa pilule

Choisissez le moment qui vous convient le mieux pour prendre votre pilule en fonction de votre style de vie et :

  • conservez votre plaquette dans un endroit qui correspond à votre routine et qui vous aidera à ne pas l’oublier (table de chevet, près de votre brosse à dents, etc.) ;
  • utilisez la fonction rappel de votre téléphone ou configurez un réveil pour penser à prendre votre pilule à une heure précise ;
  • notez un rappel de votre pilule sur votre calendrier ou sur un post-it.

Essayez d’avoir toujours une plaquette de secours sur vous, dans votre portefeuille par exemple. Ainsi, si vous remarquez un oubli et que vous n’êtes plus chez vous, vous pourrez toujours prendre le comprimé oublié.

S’il vous arrive d’oublier votre pilule malgré ces conseils, il est peut-être temps de changer de moyen de contraception. Parlez-en avec un(e) médecin.

La pilule, trop souvent oubliée

La pilule est le contraceptif féminin le plus couramment utilisé. Elle figure parmi les contraceptifs les plus sûrs avec un indice Pearl (mesure de grossesses non-souhaitées sur une durée définie) de 0,1 à 0,9. Pour être efficace, elle nécessite une certaine discipline. La pilule doit être prise tous les jours à la même heure, car c’est la constance du taux d’hormones qu’elle diffuse dans le corps qui assure la protection contre une grossesse indésirée.

La pilule est donc très fiable. Pourtant, 70% des avortements sont pratiqués sur des femmes qui prennent un contraceptif, à cause d’une mauvaise utilisation, selon une étude de 2010 menée par l’Association Française pour la Contraception. 9% des femmes qui prennent la pilule tombent enceinte la première année d’utilisation par manque de rigueur, soit près d’une sur dix.

laura.png
Révision médicale par le:
Dr. Laura Joigneau Prieto

Laura fait partie de notre équipe de médecins chez Zava depuis 2018 et se spécialise dans la santé féminine.

En savoir plus sur nos médecins

Revu le: 18 juil. 2019

Consultation médicale pour votre contraceptif - 25 €
Délivrance d'ordonnance si nécessaire pour la pilule, le patch ou l'anneau vaginal
Sur la base d'un questionnaire médical
Échanges illimités avec un médecin habilité dans le cadre de cette consultation
Demander une ordonnance

Ordonnance dès 3h ouvrées

Comment fonctionne Zava ?

Contraception (pilule, anneau vaginal et patch)

Zava propose un service de consultation médicale en ligne avec délivrance d'ordonnance dès 3h ouvrées si nécessaire.

Rendez-vous sur notre page Contraception pour voir les différents contraceptifs qui peuvent être envisagés.




Avis des patients
trustpilot-ratings-4-halfstar (897)
trustpilot-ratings-5-star par client brottier, 26 nov. 2019
ras parfait rien a signaler
trustpilot-ratings-5-star par Thierry, 02 nov. 2019
Simple et Efficace rien a redire.
trustpilot-ratings-5-star par Elise, 17 nov. 2019
Découverte du site par hasard en cherchant un remède pour cystite! Diagnostic fait à 12h attente du médecin, à 14h30 je reçois un message me prévenant que mon ordonnance m’attendez à la pharmacie d’a côté! Ma pharmacienne à sortie le fax, donnée le médicament que je n’ai pas payée ! Tout étais parfait, même si les 27euros ne sont pas remboursés je ne regrette pas, je recommencerais si il faut et j’en parle autour de moi! Pour de tels douleurs nous ne pouvons pas attendre un rdv chez le généraliste alors un grand merci à vous !
trustpilot-ratings-5-star par Guillaume, 09 nov. 2019
Confidentialité rapidité et fiabilité. Rien à critiquer. Tout à louer concernant ce service efficace et discret. Reterai sans aucun doute client régulier.
trustpilot-ratings-5-star par Mme gransart, 12 nov. 2019
Je ne connaissais pas, mais vu le désert médical chez moi, ça m'arrange vraiment.